Mort de Jacques Perrin : la télévision bouleverse ses programmes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

« La famille a l’immense tristesse de vous informer de la disparition du cinéaste Jacques Perrin, mort le jeudi 21 avril à Paris. Il s’est éteint paisiblement ». C’est par ce court message que les proches de Jacques Perrin ont annoncé jeudi soir la disparition de ce grand homme du cinéma vu dans Les Demoiselles de Rochefort et Peau d’âne de Jacques Demy, Un homme de trop et Z de Costa-Gavras ou encore dans L’année des méduses de Christopher Frank. Il a également joué dans Cinema Paradiso de Giuseppe Tomatore, Les Choristes de Christophe Barratier et Le Crabe-Tambour de Pierre Schoendoerffer. C’est d’ailleurs ce dernier film que France 5 a choisi de diffuser ce vendredi soir pour lui rendre hommage.

La chaîne de France Télévisions donne ainsi rendez-vous à 21 heures pour (re)découvrir ce long métrage dans lequel Pierre Schoendoerffer adapte à l’écran son propre roman consacré à la vie du commandant Pierre Guillaume, un officier de marine française qui fut notamment un membre de l’OAS (Organisation de l’armée secrète) et qui a été un des participants au putsch d’Alger en avril 1961. Dans ce film, le cinéaste raconte la dernière sortie en mer de ce commandant d’un navire militaire condamné par un cancer. Une traversée qui est l’occasion pour lui de se souvenir notamment d’un ancien compagnon d’armes lors des guerres d’Indochine et d’Algérie (incarné par Jacques Perrin) devenu pêcheur et qu’il espère revoir u... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles