"Cette mort, cette horreur..." : Yannick Alléno déchirant aux obsèques de son fils Antoine

C'est un rendez-vous riche en émotion que Yannick Alléno, ses proches, le milieu de la gastronomie et celui de la politique ont vécu en cette journée du vendredi 13 mai. Réunis en la collégiale Notre-Dame de Poissy dans les Yvelines, tous ont tenu à être présents pour rendre un ultime hommage à Antoine, fils de Yannick Alléno, dont la vie a été brutalement fauchée à seulement 24 ans dimanche 8 mai. Le scooter qu'il conduisait a été violemment percuté par une voiture, tuant Antoine Alléno sur le coup. Le chauffard, qui a pris la fuite après la collision, a été retrouvé, mis en examen et placé en détention provisoire. L'homme, "trop ivre", a affirmé n'avoir aucun souvenir de l'accident.

S'il avait déjà fait part de toute sa détresse sur les réseaux sociaux et dans un communiqué diffusé dans la presse, Yannick Alléno a prononcé un discours devant l'assemblée dont quelques mots ont été dévoilés sur CNews notamment : "Cette mort, cette horreur doit être à l'origine d'un changement, du retour de la sévérité contre la délinquance qui sévit. C'est un jeune homme de 24 ans qui a été fauché, un Français qui avait des ambitions patriotes."

De l'ambition, Antoine Alléno n'en manquait pas. Le jeune homme avait suivi les pas de son père et fait son entrée dans le monde de la gastronomie en intégrant la prestigieuse école Ferrandi à Paris. Les techniques, il les avait également acquises auprès de son célèbre papa et de son grand frère Thomas, chef...

Lire la suite


À lire aussi

Lisa Marie Presley en deuil : message déchirant pour son fils Benjamin, mort cet été
Yannick Alléno s'adresse à son défunt fils Antoine avant les obsèques : "Nous t'aimons et te pleurons de tous nos corps"
Mort d'Antoine Alléno : Le chauffard qui a tué le fils du chef, mis en examen

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles