Mort de Guy Bedos, son fils Nicolas bouleversant : "Tu avais bien prévu ton coup"

Nicolas Bedos était fier de son père, si "beau, drôle, libre et courageux". À quelques jours des obsèques de Guy Bedos, décédé le 28 mai dernier à l’âge de 85 ans, son fils a tenu à le faire savoir à nouveau, après son message bouleversant publié sur Instagram, annonçant la mort de l’humoriste. C’est dans une lettre cette fois, que le comédien, marchant dans les pas de son père, a laissé libre cours à son émotion. Des mots qui dévoilent la "dernière nuit" de l'ami de Jean-Loup Dabadie, entouré de ses proches, et qu’Augustin Trapenard a récités dans l’émission Lettres d’intérieur sur France Inter ce lundi 1er juin.

Complices jusqu’au bout, Nicolas Bedos et son père ont passé ces derniers moments en famille avec "des bougies, un peu de whisky", la main "si fine et féminine" de Guy Bedos serrant celle de son fils "jusqu’au p’tit jour du dernier jour". "Fâché de ne plus pouvoir parler, tu envoies des baisers muets à ta femme adorée, à ta fille bien aimée, à la fenêtre sur l’Île Saint Louis, au soleil que tu fuis. Des gestes silencieux qui font un boucan merveilleux dans nos yeux malheureux", se souvient l’ex de Dora Tillier.

"Caresses et gifles, jusqu’au bout"

Nicolas Bedos en est d’ailleurs sûr, son "incorrigible Cabotin" de père avait "bien prévu [son] coup" : "Dans ton dernier morceau d’ mémoire, tu avais mis des 'vous êtes beaux, je suis heureux, j’ai de la chance. C’est ta mère, là, devant moi ? C’est ma femme ? Oh Tant mieux !’" Le comédien n’oublie pas au passage de rendre hommage

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTO - Alessandra Sublet et Nikos Aliagas, cette complicité déconfinée
Sophie Davant (Affaire conclue) répond aux critiques : "on ne peut pas plaire à tout le monde"
PHOTO - Le roi et la reine du Bhoutan présentent leur deuxième enfant
Le prince Joachim de Belgique présente ses excuses après avoir enfreint le confinement
Edouard Philippe : son explication musclée avec Philippe de Villiers