Mort de George Floyd : "Ce n'est pas qu'une histoire américaine", selon François Ruffin qui pointe la situation française

franceinfo

"Ce n'est pas qu'une histoire américaine", "la France est un des pays où il y a le moins de confiance entre la police et ses habitants", déclare mardi 2 juin sur France Inter le député La France insoumise de la Somme François Ruffin, à propos des manifestations et des violences aux États-Unis, après la mort de George Floyd lors de son interpellation par la police. "Je ne dis pas que la situation soit comparable parce qu'il y a un héritage de l'esclavage aux États-Unis", précise François Ruffin, en ajoutant que "d'une certaine manière, on peut le dire, il pourrait y en avoir en France".

>> Suivez notre direct sur la mort de Georges Floyd et ses répercussions dans le monde.

En France, "ce qui est certain, c'est qu'aujourd'hui, il y a une rupture de confiance entre la police et la population. Ça a d'abord été une rupture de confiance entre la police et la population des quartiers populaires. Et avec les 'gilets jaunes', ça s'est généralisé", estime François Ruffin. "Les sociologues étudient cela et montrent que la France est l'un des pays où il y a le moins de confiance entre la police et ses habitants", poursuit-il. C'est "essentiellement dû à une pratique très intensive du contrôle d'identité qui n'est pas une pratique aussi répandue ailleurs, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi