Comment la mort de George Floyd lors de son arrestation par la police embrase les Etats-Unis

franceinfo avec AFP

Minneapolis s'enflamme. Depuis le mardi 26 mai, de violentes manifestations ont éclaté dans cette ville de l'Etat du Minnesota après la mort d'un homme noir de 46 ans, George Floyd, au cours d'une interpellation par la police. Les incendies et les émeutes se multiplient dans la métropole mais la colère gagne progressivement d'autres grandes villes du pays. Car la mort de George Floyd rappelle une série d'arrestations violentes similaires, qui ont notamment conduit à l'émergence du mouvement Black Lives Matter (La vie des Noirs compte).

L'arrestation a été filmée

Lundi 25 mai, dans la soirée, George Floyd est arrêté par la police de Minneapolis, qui le soupçonne d'avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars. La scène de l'arrestation est filmée par une passante et retransmise en direct sur Facebook Live. La vidéo montre cet homme noir plaqué au sol sur le ventre par un policier qui l'immobilise avec un genou sur le cou. George Floyd se plaint pendant de longues minutes de ne pas pouvoir respirer et d'avoir mal. L'agent, un homme blanc, lui somme de rester calme. "Je ne peux pas respirer", alerte-t-il.

Un second policier tient à distance les passants qui commencent à s'emporter, alors que George Floyd ne bouge plus et semble inconscient. "Il ne respire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi