Mort de George Floyd : un blackout a-t-il été imposé à Washington après de violents affrontements devant la Maison Blanche ?

Antoine Krempf

Des messages massivement relayés sur les réseaux sociaux lundi 1er juin font état d’une situation apparemment chaotique à Washington. La ville serait en feu, coupée de tout réseau téléphonique, sans connexion internet et plongée dans le noir durant la nuit de dimanche 31 mai au lundi 1er juin. Un "blackout" volontairement organisé afin de dissimuler les manifestations qui s’y déroulent, après la mort de George Floyd, Afro-Américain de 46 ans mort le 25 mai lors de son interpellation à Minneapolis par des policiers blancs. Cette rumeur a pris d'autant plus d'ampleur sur Twitter que le réseau social a supprimé des centaines de comptes qui relayaient des messages sur ce supposé blackout. C’est faux et la Cellule Vrai du Faux vous explique pourquoi.

"Aucun souci technique à signaler"

"Washington DC est coupée du monde suite à un blackout total pour soumettre au silence", "La ville est en feu et toutes les communications sont coupées", peut-on lire sur Twitter. C’est faux, le réseau n’a pas été coupé et les habitants vont bien. Gregory Philipps, correspondant pour Radio (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi