Mort de George Floyd : à New York, la colère ne faiblit pas malgré le couvre-feu

franceinfo

"Les rues sont à nous" : au mégaphone, les manifestants ne décolèrent pas, une semaine après la mort de George Floyd, cet Afro-américain mort asphyxié lors de son interpellation par la police à Minneapolis, le 25 mai, en raison d'une "pression forte et prolongée" exercée sur son cou et sa cage thoracique, selon l'autopsie. Les manifestants demandent justice et expriment colère et lassitude face aux violences policières à l’égard de la communauté noire.

>> Mort de George Floyd : suivez en direct les manifestations aux Etats-Unis

Il est un peu plus de 20 heures, le couvre-feu vient d'entrer en vigueur. Deux cortèges viennent de se rejoindre à Columbus Circle, près d’une tour appartenant à Donald Trump. Le couvre-feu ? André, comme tout le monde ici, ne s’en soucie guère. "Ce n’était pas nécessaire, assure-t-il. Qu’est-il arrivé à la liberté d’expression ? À la liberté en Amérique ? Mais on est trop nombreux pour eux."

Ils essayent de nous contrôler complètement, sans raisons. Ils n’aiment pas nos opinions.

André

à franceinfo

Une manifestation à marche forcée, entre des boutiques dont les vitrines ont été protégées. A chaque barrage, le cortège, mené par quelques dizaines de cyclistes, tourne à droite ou à gauche.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi