Mort du général Soleimani : de quels leviers de riposte dispose l'Iran face aux Etats-Unis ?

franceinfo

Les mots de l'ayatollah Ali Khamenei laissent peu de place à l'interprétation : "Une vengeance implacable attend les criminels" qui ont tué le chef de la Force Qods des Gardiens de la Révolution, a prévenu le leader iranien vendredi 3 janvier, peu après la mort de Qassem Soleimani, visé par un raid américain à l'aéroport de Bagdad, en Irak.

A Téhéran, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté pour dénoncer les "crimes" commis par les Etats-Unis. Après la prière du vendredi, une foule a rempli des rues du centre de la capitale iranienne, scandant "Mort à l'Amérique" et brandissant des portraits du défunt général. Mais de quels leviers dispose réellement l'Iran pour répliquer après cette attaque ? Franceinfo fait le point.

Mobiliser ses alliés dans la région

"Penser que tuer Soleimani, c'était comme de tuer Al-Baghdadi, c'était une erreur ! Dans le chiisme, on est dans une logique d'émulation des troupes, surtout lorsqu'une icône tombe en martyr", explique à franceinfo la chercheuse au CNRS spécialiste de l'Iran Amélie Chelly. Depuis l'annonce de la mort du général iranien, un front uni semble se constituer autour de Téhéran. "La ligne rouge a été franchie, et cette attaque complètement disproportionnée de Washington a un effet rassembleur en Iran, développe également Emmanuel Dupuy, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi