Mort de Françoise Hardy : ce choix crève-cœur de Thomas Dutronc en dit beaucoup sur leur relation

Françoise Hardy s’est éteinte. Après des années de combat contre un cancer douloureux, la chanteuse est décédée à l’âge de 80 ans. C’est son fils, Thomas Dutronc qui a annoncé la triste nouvelle, sur son compte Instagram, dévoilant une photo de sa maman, jeune, qui le regarde avec tendresse, lui qui n’était qu’un enfant. Le fils de Jacques Dutronc a toujours été très proche de sa maman, comme le dévoile Didier Varrod, ami intime de la famille. Invité le mercredi 12 juin sur le plateau de C à vous, il est revenu sur un choix de Thomas Dutronc qui montre ô combien, sa relation avec sa mère était importante à ses yeux.

Thomas Dutronc et Françoise Hardy : une relation fusionnelle

Le chanteur doit se produire ce jeudi sur scène. Il “a décidé à la dernière minute de rajouter une chanson. ‘Je voudrais chanter Que tu m’enterres’”. Cette chanson a été interprétée par sa maman. “Ça illustre parfaitement cette relation tellement forte qui avait entre Thomas et Françoise Hardy”, indique le producteur. Interrogé le matin même sur France Inter, Didier Varrod est revenu sur les dernières années de vie de Françoise Hardy, touchée par un cancer. “Les derniers mois de sa maladie ont été très difficiles pour elle. Elle attendait la mort", indique-t-il. "C’est une femme qui a beaucoup beaucoup souffert ces dernières années mais qui était revenue de loin plusieurs fois. Elle avait failli partir au milieu des années 2010/2015. (...)

Lire la suite sur Closer

William Saliba : quelle est la taille du défenseur de l’équipe de France de football ?
Pierre Niney et Natasha Andrews en couple depuis 16 ans : "des hauts et des bas", l’acteur se livre avec franchise
Benjamin Pavard : quelle est la taille du défenseur de l’équipe de France de football ?
Mort de Françoise Hardy : “Fou amoureux tout de suite”, les touchantes confidences de son premier amour Jean-Marie Périer
"Nous avons failli nous séparer" : cette crise de couple traversée par Camille Lacourt et Alice Detollenaere