Mort de Frédéric Leclerc-Imhoff en Ukraine: Paris "exige une enquête transparente"

La ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, à Berlin (Allemagne) le 24 mai 2022. - Tobias SCHWARZ / POOL / AFP
La ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, à Berlin (Allemagne) le 24 mai 2022. - Tobias SCHWARZ / POOL / AFP

876450610001_6307010766112

La cheffe de la diplomatie française Catherine Colonna a "exigé" ce lundi une "enquête transparente" sur la mort de Frédéric Leclerc-Imhoff, journaliste de BFMTV tué dans l'est de l'Ukraine alors qu'il couvrait une opération ukrainienne d'évacuation près de Severodonetsk.

Sa mort est "profondément choquante", ajoute la ministre dans un communiqué, en réclamant "une enquête transparente dans les meilleurs délais pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame".

"La France réaffirme son engagement constant et déterminé, partout dans le monde, en faveur de la liberté de la presse et de la protection des journalistes et de tous ceux dont l’expression contribue à une information libre et au débat public", poursuit la représentante du quai d'Orsay.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles