Mort de Federico Martin Aramburu : révélations sur un assassinat en 3 actes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cela devait être un week-end de fête et de célébration et en quelques instants, la vie de Federico Martin Aramburu a basculé. L'ancien rugbyman de 42 ans, passé par Biarritz ou Perpignan était monté à Paris pour assister au superbe match entre l'équipe de France et l'Angleterre. Le soir précédent la rencontre, il a fait la fête avec un bon ami à lui, Shaun Hegarty, les deux hommes se rendant dans des bars parisiens pour passer un bon moment. Un drame pour le moment plutôt flou, mais un article du Journal du Dimanche donne des précisions sur cette soirée où tout a basculé.

Un drame qui se serait passé en trois actes majeurs à en croire nos confrères. Il est très tard dans la nuit lorsque Federico Martin Aramburu et son ami se rendent au Mabillon, une brasserie située dans le VIe arrondissement de Paris. Les deux hommes mangent un burger pour reprendre des forces après une longue nuit et en perspective de la journée du lendemain. Quelques tables plus loin, Loïk Le Priol, Romain Bouvier et Lyson Rochemir, la copine de Loïk, sont installés eux aussi à la brasserie. Le premier acte intervient après qu'un sans-abris soit venu demander une cigarette aux deux hommes issus des mouvances d'extrême droite.

On est chez nous. On fait ce qu'on veut. T'as pas à nous dire ce qu'on a à faire

Des termes comme "sous-hommes" sont employés par...

Lire la suite


À lire aussi

Mort de Federico Aramburu - Le récit glaçant d'un témoin : "Il l'aurait tué avec ses poings"
Federico Aramburu tué en plein Paris : nouvelles révélations sur le meurtre de l'ancien rugbyman
Federico Aramburu est mort à 42 ans : l'ancien rugbyman assassiné en plein Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles