Mort Elizabeth II : cette pétition anglaise cite Macron pour réclamer un jour férié

Les funérailles de la reine, un casse-tête pour Macron
CHRISTIAN HARTMANN / AFP Les funérailles de la reine, un casse-tête pour Macron

CHRISTIAN HARTMANN / AFP

Une pétition anglaise a été lancée en faveur de l’instauration d’un jour férié annuel en l’honneur d’Elizabeth II et cite le discours d’hommage d’Emmanuel Macron.

ROYAUME-UNI - « Pour vous, elle était votre reine, pour nous, elle était LA reine... ». Ce court passage du discours d’Emmanuel Macron en hommage à la reine Elizabeth II a été repris par une pétition anglaise lancée en faveur de l’instauration d’un jour férié annuel le 8 septembre, jour de la mort de la reine.

La pétition lancée dimanche 11 septembre sur Change.org a déjà atteint plus de 120 000 signatures, et affirme que la reine Elizabeth II était « le monarque le plus populaire des Nations et du monde ». Pour appuyer cet argument, le message reprend copieusement les mots du président français qui avait notamment déclaré qu’elle était « le symbole le plus constant de la Grande-Bretagne ».

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

3 jours fériés de moins que les Français

Autre argument de poids avancé par la pétition : la Grande Bretagne a moins de jours fériés que la plupart des pays européens. Encore une fois, le texte prend l’exemple français « la France en a 11 et nous 8 », déplore-t-il. Pour toutes ces raisons, l’auteur conclut que les Britanniques ont « besoin d’un nouveau jour férié pour marquer la vie de notre plus grande souveraine, un jour de la Reine Elizabeth. »

En attendant un possible jour férié annuel en l’hommage des 70 ans de règne de la reine, le jour des funérailles d’Elizabeth II, lundi 19 septembre, sera en tout cas férié annonce le site du gouvernement britannique. Tout le Royaume-Uni est concerné ce qui « permettra aux particuliers, aux entreprises et aux autres organisations de rendre hommage à Sa Majesté et de commémorer son règne, tout en marquant le dernier jour de la période de deuil national. »

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi