Mort d'Yves Rénier : quand il évoquait ses derniers excès après ses vacances de février à Méribel

·1 min de lecture

La nouvelle est tombée comme un coup de massue : le 24 avril dernier, c'est avec une peine immense que les proches d'Yves Rénier avaient annoncé sa disparition. L'acteur de 78 ans se serait éteint dans la nuit en raison d'un malaise cardiaque. Car certains l'ignoraient peut-être, mais l'inoubliable Commissaire Moulin souffrait de problèmes au coeur depuis plusieurs années. Il avait même dû subir un triple pontage juste avant de célébrer ses 50 ans. “Une opération 'banale', mais qui met l'existence en suspens et incite à la réflexion”, avait-il écrit dans ses mémoires Et si je m’étais trompé de vie. Une opération qu'il avait également évoquée trois ans plus tôt sur le plateau de Thé ou Café. "Je regardais les néons défiler. Je me suis dit : 'Si tu te sors de cette merde, tu ne touches plus jamais une cigarette de ta vie'”, avait-il à l'époque confié à Catherine Ceylac. Pourtant quelques semaines avant sa mort, l'acteur culte de TF1 assurait être en pleine forme.

Ce vendredi 30 avril, le magazine France Dimanche a dévoilé une interview qu'Yves Rénier avait accordée seulement quelques semaines avant sa mort. Il avait dans un premier temps refusé qu'elle soit publiée puisqu'il était alors en plein scandale avec la chaîne TF1, qui s'apprêtait à diffuser son téléfilm La Traque, consacré à Michel Fourniret. Dans l'émission de Jordan de Luxe sur Non Stop People, il s'était montré très véhément à l'égard du fils du criminel. Une prise de position que n'avait pas acceptée la première chaîne (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Prince William : pourquoi il ne fait pas confiance au prince Harry
Corinne Masiero : qu'a-t-elle pensé de Laura Smet dans Capitaine Marleau ?
PHOTO Hillary (Mamans et célèbres) bloquée à l'aéroport de Dubaï à cause de son bébé, elle raconte sa mésaventure
Pierre et Frédérique (L'amour est dans le pré) : HPI, ils dévoilent ce qu'ils ont pensé de la série de TF1 avec Audrey Fleurot
Elizabeth II : ces images de Meghan Markle qu'elle a fait interdire