Mort d'un militaire français déployé au Liban en marge de l'opération Daman

·1 min de lecture

L'homme est mort d'une "crise cardiaque après une séance d'instruction sur le terrain."

Un sous-officier français déployé au Liban est décédé samedi d'une "crise cardiaque après une séance d'instruction sur le terrain", a annoncé samedi l'état-major des armées dans un communiqué.

L'adjudant-chef Ludovic Logez, du 3e régiment de hussards, participait depuis le mois de juin à la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), à laquelle contribuent près de 700 militaires français.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Le chef d'état-major des armées, le général François Lecointre, s'incline devant sa mémoire et adresse ses plus vives condoléances à sa famille et à ses proches", selon le communiqué.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles