Mort d'un bébé dans une crèche People&Baby : «Une grosse structure qui veut faire du fric»

Les volets de la crèche People&Baby dans le 3e arrondissement de Lyon sont toujours fermés. La semaine dernière, l'une des employées de cette structure a avoué avoir tué un bébé de 11 mois en lui donnant du détergent. Cette femme de 27 ans, sans antécédents judiciaires ni psychiatriques, a expliqué qu'elle ne supportait plus les pleurs de la petite. Elle a été mise en examen et écrouée. Un drame pour tous les parents de ce réseau de crèches qui avaient remarqué que la gestion des établissements s'était dégradée.

850 crèches à travers la France

People&Baby est un réseau de 850 crèches à travers toute la France dont une vingtaine pour la seule ville de Lyon. Des structures de petite taille, n'accueillant souvent qu'une dizaine d'enfants. Il y a un an, Natacha a inscrit son fils de 15 mois dans la crèche les P'tits Lyon, voisine de celle où est survenu le drame. Mais à la rentrée prochaine, ce sera terminé. Selon elle, malgré le dévouement du personnel, il y a trop de promesses non tenues.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"On est très déçu du réseau. Ce qu'ils vendent, ce sont des sureffectifs, c'est-à-dire plus de gens pour garder nos enfants que le minimum fixé par la loi. C'est beaucoup d'équipements, ce sont des crèches bilingues, ce sont des gros projets pédagogiques. Dans les faits, ils recrutent peu de gens pour des questions de moyens", affirme-t-elle. "C'est même le contraire et il y a beaucoup beaucoup de turn-over au niveau du personnel."

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles