Mort d'Idir : Patrick Bruel, Nikos Aliagas, Jamel Debbouze rendent hommage au chanteur

Il avait été hospitalisé à l’hôpital Bichat de Paris le vendredi 1er mai. Atteint d’une fibrose pulmonaire le chanteur Idir, de son vrai nom Hamid Cheriet, est décédé ce samedi 2 mai, à l’âge de 70 ans. C'est sa famille qui a communiqué la triste nouvelle via la page Facebook officielle de l’artiste : « Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre père (à tous), Idir le samedi 2 mai à 21h30. Repose en paix papa. »

Idir véritable légende de la chanson kabyle n'avait jamais craint de se frotter aux autres couleurs musicales. Il a partagé la scène avec Dan Ar Braz, Manu Chao, Maxime Leforestier, Geoffrey Oryema, le groupe Zebda, Akhenaton, Grand Corps Malade et Zaho, entres autres. « Avec sa disparition, l’Algérie perd un de ses monuments. », a twitté le président algérien Abdelmadjid Tebboune, saluant une « icône de l’art algérien ». Depuis l'annonce de son décès les messages affluent pour rendre hommage au discret chanteur qui vivait non pour la gloire mais pour la musique. Une sincérité et une honnêteté qui allait droit au coeur de ses admirateurs célèbres ou anonymes.

Pluie d'hommages pour Idir

Sur Twitter l'ancien présentateur du journal de France 2 Rachid Arhab indique : "Idir son nom d’artiste était le prénom donné en Kabylie à l’enfant qui survit. Hamid Cheriet est parti, Idir lui survivra. Écoutez-le encore et toujours." L'humoriste Sophia Aram affirme avec tristesse : "Pourquoi cette pluie ? Idir m'a fait pleurer dès la première écoute. Je ne les compte plus

Retrouvez cet article sur Voici

Mort d'Idir : un souvenir de Zinedine Zidane avec le chanteur émeut la Toile
JoeyStarr : son entourage frappé par le Covid-19, il critique la gestion du gouvernement
Katherine Heigl confinée, elle pète les plombs en chanson sur Instagram
Coronavirus : le constat peu rassurant de Marine Lorphelin sur la saturation des urgences
Eddy Mitchell suspicieux : il s’interroge sur le manque d’informations liées au Covid-19