Mort d’Elizabeth II : la Russie pas conviée, une attitude « immorale »

Ni Vladimir Poutine ni aucun dignitaire russe n'est invité aux obsèques de la reine Elizabeth II. Un choix qui ne passe pas en Russie.  - Credit:MIKHAIL KLIMENTYEV / Sputnik / Sputnik via AFP
Ni Vladimir Poutine ni aucun dignitaire russe n'est invité aux obsèques de la reine Elizabeth II. Un choix qui ne passe pas en Russie. - Credit:MIKHAIL KLIMENTYEV / Sputnik / Sputnik via AFP

La Russie mise au ban. Moscou n'est pas invité aux funérailles de la reine Elizabeth II, qui se dérouleront lundi. Et cette nouvelle fait grincer des dents. « Nous considérons cette tentative britannique d'utiliser la tragédie nationale qui a touché le cœur de millions de personnes dans le monde à des fins géopolitiques pour régler des comptes avec notre pays […] comme profondément immorale », a déploré dans un communiqué la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

« Ceci est particulièrement blasphématoire vis-à-vis de la mémoire d'Elizabeth II », a-t-elle ajouté, alors que les relations diplomatiques entre les deux pays sont particulièrement tendues. La porte-parole de la diplomatie russe a déploré que le Royaume-Uni utilise selon elle l'offensive russe en Ukraine comme « prétexte » pour ne pas convier de dirigeant russe aux funérailles d'Elizabeth II à Londres le lundi 19 septembre.

À LIRE AUSSIMort d'Elizabeth II : une nuit d'attente pour un dernier « goodbye »

Symbole de son statut de paria désormais en Occident, la Russie – aux côtés de son allié biélorusse, ainsi que de la Birmanie et la Corée du Nord – n'a pas été invitée aux funérailles de la reine décédée jeudi dernier à 96 ans. « Désormais, les élites britanniques sont aux côtés des nazis », a fustigé Maria Zakharova, en référence à l'important soutien militaire et financier apporté par Londres à Kiev contre l'intervention militaire russe.

Les obsèques d'Elizabeth II à l'abbaye de Westmi [...] Lire la suite