Mort d'Elizabeth II : la reine était "sous assistance respiratoire", révélations d'un expert

Mort d'Elizabeth II : la reine était "sous assistance respiratoire", révélations d'un expert

Le monde vient de s'arrêter au Royaume-Uni : la reine Elizabeth II est morte à l'âge de 96 ans, ce jeudi 8 septembre dans son château écossais de Balmoral, comme l'a révélé le palais de Buckingham dans un communiqué. "La reine est morte paisiblement à Balmoral cet après-midi. Le Roi et la Reine consort resteront à Balmoral ce soir et retourneront à Londres demain", pouvait-on lire dans le document officiel. Quelques heures plus tôt, elle avait été placée sous surveillance médicale par ses médecins.

L'inquiétude avait déjà gagné le pays mardi dernier, lorsque la monarque avait organisé la passation de pouvoir entre le Premier ministre Liz Truss et le sortant Boris Johnson. "La reine a reçu Liz Truss au château de Balmoral aujourd'hui. Sa Majesté lui a demandé de former une nouvelle administration. Mme Truss a accepté l'offre de Sa Majesté et a été nommée Premier ministre et Premier Lord du Trésor", publiait la famille royale sur ce compte Twitter, dévoilant alors une photo sur laquelle on pouvoir voir des ecchymoses sur la main.

Une "fin inéluctable"

À ce moment-là, "on la trouve très fatiguée, très affaiblie", a rapporté le journaliste Bertrand Deckers, spécialisé dans les familles royales, ce jeudi dans l'émission Touche pas à mon poste. "Dans la foulée" de cet événement, "on apprend qu'elle est sous assistance respiratoire", a-t-il déclaré, en rajoutant que cette information...

Lire la suite


À lire aussi

Mort d'Elizabeth II : pourquoi la reine d'Angleterre portait-elle toujours des couleurs très vives ?
Mort de Daniel Lévi : sa veuve révèle le prénom de leur bébé et sa signification, photo de famille déchirante
Anne Heche sous assistance respiratoire, son état de santé se dégrade