Mort d'Elizabeth II : les dix moments forts de son règne

© Frank Augstein / POOL / AFP

1952 : Elizabeth devient reine

Elle n'avait que très peu de chances de devenir reine. Mais, le destin en a décidé autrement. C'est à seulement 11 ans qu'Elizabeth II se retrouve propulsée de la troisième à la première place dans l'ordre de succession au trône après l'abdication de son oncle Edward VIII, ce dernier ayant préféré épouser une Américaine divorcée plutôt que de régner. À 18 ans, Elizabeth rejoint l'armée britannique en pleine Seconde Guerre mondiale où elle travaille en tant que mécanicienne et conductrice de camion à Londres. Trois ans plus tard, elle épouse un cousin lointain, le lieutenant Philip Mountbatten. Elle donne naissance à Charles en 1948 puis à Anne en 1950. Elle est en voyage avec son époux au Kenya quand elle apprend la mort de son père, gravement malade. Nous sommes le 6 février 1952. Elizabeth devient Elizabeth II. Elle n'a alors que 25 ans.

A ECOUTER- Edouard VIII : l'abdication qui a changé l'Histoire

1953 : le couronnement

Ce n'est qu'un an et quatre mois après son accession au trône que se tient la cérémonie du couronnement d'Elizabeth II. A 10h15, la jeune femme de 27 ans quitte Buckingham Palace direction l’abbaye de Westminster dans un carrosse doré. A ses côtés se trouve son époux le prince Philip, duc d'Edimbourg. Plus de 2.000 journalistes et 500 photographes de 92 pays sont postés sur son trajet. 3 millions de Britanniques sont dans les rues de Londres. À l'intérieur de l'abbaye, 8.000 invités attendent Elizabeth : des mem...


Lire la suite sur Europe1