Mort d'Elizabeth II : non conviée aux funérailles, la Russie dénonce l'attitude « blasphématoire » de Londres

© Valery Sharifulin/TASS/Sipa USA/SIPA

« Nous considérons cette tentative britannique d'utiliser la tragédie nationale qui a touché le cœur de millions de personnes dans le monde à des fins géopolitiques pour régler des comptes avec notre pays (...) comme profondément immorale », a regretté dans un communiqué la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova la décision du Royaume-Uni de ne pas convier la Russie aux funérailles d'Elizabeth II . « Ceci est particulièrement blasphématoire vis-à-vis de la mémoire d'Elizabeth II », a-t-elle ajouté.

Un « prétexte » selon la Russie

La porte-parole de la diplomatie russe a déploré que le Royaume-Uni utilise selon elle l'offensive russe en Ukraine comme « prétexte » pour ne pas convier de dirigeant russe aux funérailles d'Elizabeth II à Londres le lundi 19 septembre.

Lire aussi - Casse-tête diplomatique pour les obsèques d’Elizabeth II

« Les élites britanniques sont aux côtés des nazis »

Symbole de son statut de paria désormais en Occident, la Russie - aux côtés de son allié biélorusse, ainsi que de la Birmanie et la Corée du Nord - n'a pas été invitée aux funérailles de la reine décédée jeudi dernier à 96 ans. « Désormais, les élites britanniques sont aux côtés des nazis », a fustigé Maria Zakharova, en référence à l'important soutien militaire et financier apporté par Londres à Kiev contre l'intervention militaire russe. Pour Moscou, les responsables ukrainiens sont proches de groupes néonazis.

Les obsèques d'Elizabeth II à l'abbaye de Westminster la semaine procha...


Lire la suite sur LeJDD