Mort d'Elizabeth II: Charles III doit être proclamé roi après un processus très codifié

Charles III doit être proclamé roi, samedi 10 septembre, après la réunion du Conseil d'accession, un groupe de dignitaires qui doit se réunir à Londres dans la matinée et selon des rites très codifiés.

C'est un attelage dont la monarchie britannique a le secret : le Conseil d'accession rassemble à la fois des membres de la famille royale, des politiques, des personnalités religieuses, et des conseillers privés de la reine. Il doit se réunir au palais Saint James, près de Buckingham Palace à Londres, pour annoncer officiellement la mort de la souveraine et proclamer le nom de son successeur.

Le Conseil se tient d'abord sans le nouveau monarque, puis en sa présence. Charles III doit y faire une déclaration et signer un document, un serment, promettant d'assurer la sécurité de l'Église d'Écosse, un protocole particulier issu de la séparation de l'Église et de l'État dans cette région. La cérémonie sera télévisée et c'est une première, précise notre envoyé spécial, Daniel Vallot. Une étape importante car, certes, ce n’est pas le couronnement qui aura lieu dans quelques mois, mais c’est le moment où Charles est proclamé roi.

La proclamation d'accession au trône de Charles III doit ensuite être lue, selon la tradition, au balcon du palais Saint James. Elle est ensuite relayée par le roi d'armes de l'ordre de la Jarretière -fondé en 1348, c'est le plus ancien ordre chevaleresque à subsister-, puis une demi-douzaine de hérauts en calèche qui iront également la lire à Trafalgar Square. La proclamation sera ensuite relayée jusqu'au Royal Exchange, un bâtiment au cœur de la City de Londres.


Lire la suite sur RFI