Mort d'Elizabeth II : Charles III au bord des larmes devant le Parlement, le roi prêt à craquer

BestImage
BestImage

Le roi Charles III fendrait-il enfin l'armure ? Très sollicité depuis la mort de sa mère, la reine Elizabeth II, le jeudi 8 septembre, le nouveau monarque avait réussi à garder toute sa dignité devant le public et lors de sa rencontre avec différents ministres ces derniers jours, montrant un visage marqué mais une émotion contrôlée.

Mais ce lundi, c'est devant les députés qu'il a laissé entrevoir la difficulté de ce nouveau rôle en plein deuil de la mère dont il était si proche : recevant un hommage des présidents des deux chambres législatives du pays, il a semblé parfois au bord des larmes devant les souvenirs évoqués. Au moment de passer devant les députés, il s'est cependant repris pour un discours bouleversant.

"En me tenant devant vous aujourd'hui, je ne peux m'empêcher de ressentir le poids de l'Histoire qui nous entoure et qui nous rappelle les traditions parlementaires vitales auxquelles les députés des deux chambres se consacrent avec un tel engagement personnel pour le bien de nous tous", a-t-il dit, évoquant encore sa "mère adorée".

Assez court, son discours plus officiel s'est conclu par l'hymne national, devenu God Save The King, qui a semblé replonger Charles dans ses émotions : à plusieurs moments, devant les députés qui ont tous entonné l'air, il a semblé sur le point de fondre en larmes. Restant concentré pour ne pas craquer, il a...

Lire la suite


À lire aussi

Mort d'Elizabeth II : la princesse Anne dévastée derrière le cercueil de sa mère, Charles III les larmes aux yeux
Mort d'Elizabeth II : le roi Charles III officiellement proclamé, soutenu par Camilla élégante et William très concentré
Mort d'Elizabeth II : Kate Middleton hérite du titre de Diana, cette annonce fracassante du roi Charles III