Mort d'Elizabeth II : les Anglais installés en France pleurent leur reine

© Roland Macri / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Les ressortissants britanniques installés en France suivent de très près l'avènement de leur nouveau souverain. A Gauriac, dans les Côtes d'Armor, le roi Charles III a ses partisans, mais aussi ses détracteurs ; son âge et ses opinions divisent.

Mais le souvenir de la reine Elizabeth II reste intact, malgré sa mort ce jeudi, à 96 ans . "Elle était notre reine depuis toute ma vie, je ne connais pas autre chose", lance Sheila à Europe 1.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici 

Comme beaucoup, cette Britannique n'a jamais vu le trône occupé par quelqu'un d'autre que Elizabeth II. Alors c'est un bouleversement. "Il faut changer les timbres, la monnaie", argumente-t-elle.

Pour certains, il aurait dû laisser le trône à William

Tout changer, y compris l'hymne, mais aussi peut-être accepter un roi qui n'a jamais caché ses idées. De quoi rompre ainsi avec la traditionnelle neutralité de Buckingham. Pour Jane, 36 ans, c'est inconcevable. "Il a ses opinions politiques et il y a bien des gens qui ne sont pas d'accord avec. Cela aurait pu mieux marcher s'il avait laissé le trône à William. Les gens l'aiment bien, il est sympa."

En accédant à la couronne a 73 ans contre 25 ans pour sa mère, Charles nourrit le scepticisme sur sa capacité à garantir l'unité de la famille royale , déjà fissurée, voire même celle du pays tout entier. Car selon un sondage mené en 2021, seulement un tiers des Anglais estimait que celui qui détenait alors le titre de prince de...


Lire la suite sur Europe1