Mort d'Elizabeth II : à quelques heures des funérailles du siècle, des derniers ajustements

Les funérailles du siècle . C'est un terme de plus en plus souvent employé par les médias et le gouvernement face à la taille de l'événement. Ce lundi, près de 2.000 invités sont attendus à la cérémonie. Des dizaines de milliers de personnes assisteront aux funérailles dans les rues de Londres , notamment devant l'abbaye de Westminster, là où la reine avait été couronnée il y a 69 ans.

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

Et si des centaines de chefs d'État sont attendus dans les prochaines heures à Londres, Joe Biden, le président américain, mais aussi Emmanuel Macron, sont déjà arrivés dans la capitale britannique. Tout sourire, lunettes de soleil sur le nez, le président est arrivé à Westminster Hall ce dimanche après-midi avec Brigitte Macron à son bras. Le couple s'est arrêté quelques instants devant le cercueil de la reine Elizabeth II.

Dispositif de sécurité XXL

A l'instar d'Emmanuel Macron, ce sont plus de 500 dirigeants qui vont arriver dans la nuit. Pour assurer leur sécurité, un dispositif est hors normes est en place . Près de 10.000 policiers et 1.500 officiers de la police militaire britannique sont déployés. Des snipers devraient même être positionnés sur le toit. C'était déjà le cas à Édimbourg, lundi, pour la procession du cercueil.

Selon Simon Morgan, un ancien officier en charge de la protection de la famille royale, il s'agit de la plus grande opération jamais menée par la police britannique.

Derniers ajustements

Devant Westm...


Lire la suite sur Europe1