Le football français rend hommage à Pape Diouf, décédé du Covid-19

Le football français rend hommage à Pape Diouf, décédé du coronavirus ce 31 mars (ici en juin 2004 à Marseille) (Photo: AFP)

SPORT -  Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille, est décédé ce mardi 31 mars après avoir été infecté par le coronavirus, plongeant l’univers du football français dans le deuil. 

À la tête du club de la cité phocéenne entre 2005 et 2009, Pape Diouf avait contribué à bâtir l’équipe qui a raflé le titre de championne de France 2010, après 17 années sans gloire. Il n’hésitait pas non plus à jouer sur la rivalité avec le PSG, affirmant notamment avant un “classico” en 2008 qu’à Marseille, “il n’y avait pas de public méchant, parfois haineux comme on peut le voir à Paris”. 

Mais ces petites querelles sportives n’ont pas empêché les hommages de pleuvoir pour cette “figure du football français et africain”. Immédiatement après l’annonce de sa mort, Kylian Mbappé, attaquant star du rival parisien a estimé qu’il n’y avait “plus aucune place pour la rivalité ce soir.” “Très triste d’apprendre le décès d’un monument de notre football”, a écrit le joueur du PSG. 

“Pape restera à jamais dans le cœur des Marseillais comme l’un des grands artisans de l’histoire du club. Toutes nos condoléances à sa famille et ses proches”, a tweeté l’OM, son célèbre logo bleu et blanc désormais sur un fond noir. 

Pape Diouf a également été salué par plusieurs personnalités politiques, qui ont rappelé son engagement envers la cité phocéenne avec sa candidature en 2014 aux élections municipales.

À voir également sur Le HuffPost: Coronavirus: toutes les techniques de désinfection sont-elles efficaces?

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

lire aussi:

Confinement: Roger Federer ne va pas s'arrêter à cause de la neige

Réfugiés "mobilisés" dans les champs: "Rien d'esclavagiste", assure la Seine-et-Marne

This article originally appeared on HuffPost.