Claude Giraud, vu dans "Rabbi Jacob" et grand doubleur, est mort

Mathilde Pereira Karsenti
·Journaliste rédactrice au service Culture
·2 min de lecture
Claude Giraud avec Louis de Funès dans "Les aventures de Rabbi Jacob". (Photo: CNC)
Claude Giraud avec Louis de Funès dans "Les aventures de Rabbi Jacob". (Photo: CNC)

CINÉMA - Triste nouvelle pour le monde du grand écran. L’acteur Claude Giraud célèbre pour ses rôles de Slimane dans “Rabbi Jacob”, de Philippe de Plessis-Bellières dans la saga “Angélique, marquise des anges” mais aussi pour ses nombreux doublages, est décédé ce mardi 3 novembre à l’âge de 84 ans a annoncé La Montagne. La cause de sa mort n’a pas été précisée.

Bien qu’ayant fait ses débuts au théâtre, c’est au cinéma que Claude Giraud doit sa célébrité. Lauréat du Conservatoire national d’art dramatique à trois reprises puis salué par le tout premier prix Gérard-Philipe en 1962, le comédien rejoint la Comédie-Française la même année.

Sa carrière d’acteur commence en 1958 dans “Les Tricheurs de Marcel Carné”, pour ensuite apparaître dans “Un roi sans divertissement” (1963), “La Ronde” (1964) et dans les trois volets d’“Angélique, marquise des anges”.

Mondialement connu pour son rôle de Slimane

Slimane ou plus précisément Mohamed Larbi Slimane inspiré de l’homme politique Mehdi Ben Barka dans “Rabbi Jacob” (1973) est le personnage qui a fait de Claude Giraud un acteur vu dans le monde entier. Dans cette comédie de Gérard Oury, l’acteur a été associé à Victor Pivert, rôle tenu par le fameux Louis de Funès. Bien que sorti en 1973, le film a traversé plusieurs générations.

Claude Giraud était également très actif dans le doublage. Il a notamment prêté sa voix à Robert Redford (de “Gatsby le Magnifique” à “Out of Africa”), Tommy Lee Jones (“Le Fugitif”, “Men in Black”), Harrison Ford (“Les Aventuriers de l’arche perdue”), Sean Connery (“Le Nom de la rose”) ou Alan Rickman (“Harry Potter”).

À voir également sur Le HuffPost: “Minuit dans l’univers” de George Clooney dévoile sa bande-annonce

LIRE AUSSI:

L'exposition Louis de Funès à Paris organise une visite pour les nudistes

Sean Connery, premier James Bond au cinéma est mort à 90 ans

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.