Mort d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais évoque "une bagarre" suivie d'une "chute mortelle"

Nordahl Lelandais – Arthur Noyer

Nordahl Lelandais a avoué être impliqué dans la mort d’Arthur Noyer mais évoque, comme dans l’affaire Maëlys, la thèse de l’accident.

Nordahl Lelandais est passé aux aveux. Interrogé le 29 mars par deux juges d’instruction sur les circonstances de la mort du jeune Arthur Noyer, Nordahl Lelandais a fourni sa version des faits. Le meurtrier présumé de la petite Maëlys a confirmé avoir pris le jeune caporal en stop en ce mois d’avril 2017.

Sa version des faits

Selon nos informations, il aurait précisé qu’Arthur Noyer était très soul, que la situation se serait tendue entre eux et que le militaire lui aurait porté un coup.

Lelandais affirme ensuite avoir répondu par un autre coup qui aurait fait chuter le caporal, sa tête heurtant violemment le sol. Constatant que le militaire était mort, il aurait alors chargé le corps dans son véhicule afin de s’en débarrasser .

Il emmène les enquêteurs sur les lieux du crime

Le meurtrier présumé avait ensuite accepté d’emmener les enquêteurs sur les lieux du crime, sur les hauteurs de Montmélian, dans la montagne. Un déplacement qui a automatiquement validé ses aveux puisque c’est là que des ossements et le crâne du caporal Noyer avaient été retrouvés.

Nordahl Lelandais est mis en examen pour les meurtres de la petite Maëlys et du jeune caporal Arthur Noyer. Les enquêteurs cherchent à savoir s’il est impliqué dans d’autres affaires de disparition dans la région. De nombreux dossiers ont été rouverts.

A lire aussi : Les parents de Maëlys en colère contre les mensonges de Lelandais