Mort d'Antoine Alléno : Le taux d'alcool du chauffard incriminé était très élevé...

C'est une nouvelle qui a provoqué un véritable cataclysme dans le petit monde de la restauration. À seulement 24 ans, le prometteur Antoine Alléno a été mortellement percuté dans les rues de Paris, alors qu'il se trouvait sur son scooter, aux alentours de 23 heures, par un chauffard au volant d'une voiture volée. Sur le scooter se trouvait également une jeune femme, grièvement blessée et rapidement transportée à l'hôpital Cochin, mais ses jours ne sont plus en danger. Le conducteur d'un VTC a lui aussi été percuté au moment de l'accident, mais il s'en est heureusement tiré.

Alors qu'il tentait de s'enfuir à pied, le chauffard, qui s'appelle Francky D., a rapidement été interpellé par un policier hors service de la Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP). Une enquête a été ouverte pour "homicide involontaire aggravé" et le jeune homme né en 1997 et appartenant à la communauté des gens du voyage a été mis en examen après sa garde à vue. Parmi les éléments aggravants pour ce dernier, au-delà du fait qu'il conduisait un véhicule de luxe qu'il venait de voler, il était également bien au-dessus du taux d'alcoolémie autorisé au volant. D'après les informations de TF1, le suspect "avait 1,30 g d'alcool dans le sang au moment de l'accident".

Le suspect bien connu des services de police

Sachant que la limite...

Lire la suite


À lire aussi

Mort d'Antoine Alléno : le chauffard accusé de son décès était "tellement ivre" le soir du drame
Mort d'Antoine Alléno : Le chauffard qui a tué le fils du chef, mis en examen
Mort d'Antoine Alléno : Que risque le chauffard qui a tué le fils du chef ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles