Mort d'Anne Heche: la locataire de la maison percutée par la voiture de l'actrice porte plainte

L'actrice Anne Heche en 2022 - Jesse Grant - Getty Images via AFP
L'actrice Anne Heche en 2022 - Jesse Grant - Getty Images via AFP

Si elle s'était montrée d'une extrême empathie lors de la mort d'Anne Heche, Lynne Mishele a changé de registre. Quatre mois après le grave accident de voiture qui a coûté sa vie à l'actrice, la locataire de la maison percutée par ce véhicule porte plainte contre la succession d'Anne Heche.

Le 5 août dernier, la Mini Cooper de la comédienne américaine avait embouti le domicile loué par Lynne Mishele à Mar Vista (Los Angeles) avant de prendre feu, "provoquant des dégâts structurels ainsi qu'un lourd incendie", selon les pompiers locaux. Hospitalisée dans un état critique, Anne Heche avait succombé à ses blessures une semaine plus tard, le 11 août, à 53 ans.

Depuis, Lynne Mishele, a annoncé poursuivre en justice la famille de l'actrice à qui elle réclame "au moins 2 millions de dollars" de dommages et intérêts pour négligence, détresse émotionnelle et intrusion, d'après la plainte déposée devant la Cour supérieure de Californie.

"Complètement traumatisée"

Selon l'avocat de la propriétaire, Lynne Mishele travaillait de chez elle le jour de l'accident et a été "surprise par la force impressionnante du véhicule d'Anne Heche, qui a percuté le mur de la maison avant de traverser le salon, la cuisine, le bureau et le placard de la pièce principale pour finir sa course dans la buanderie", à quelques mètres de la jeune femme et de ses animaux de compagnie.

"La maison et tous les biens personnels de la plaignante ont ensuite été complètement brûlés et détruits, ses photos et souvenirs, tous ses papiers et équipements professionnels, son ordinateur portable et son iPad, tous ses vêtements, ses produits de première nécessité...", peut-on lire dans la plainte relayée par TMZ.

D'après la plainte, Lynne Mishele est depuis les faits "complétement traumatisée", et souffre d'insomnie, d'anxiété et de dépression. "Elle est anormalement effrayée par les bruits forts, en proie à des cauchemars et à des flashbacks de l'incident et est terrifiée à l'idée de sortir", relate le document judiciaire.

La famille Durand, propriétaire du domicile a en parallèle lancé une cagnotte pour Lynne Mishele, qui lui a permis de récolter 183 500 dollars (soit environ 176.000 euros).

Article original publié sur BFMTV.com