Mort d'Andrew Woolfolk, musicien emblématique du groupe Earth Wind & Fire

Solomon NJie/GettyImages)

Les fans du groupe culte Earth Wind & Fire sont en deuil : le saxophoniste Andrew Woolfolk est décédé en début de semaine.

Il était le saxophoniste du groupe culte Earth Wind & Fire : lundi 25 avril, Andrew Woolfolk est décédé à 71 ans. Cela faisait six ans qu'il luttait contre une maladie. Sa mort a été confirmée par son camarade Philip Bailey, le chanteur du groupe, qui lui a rendu hommage sur son compte Instagram.

«Je l'ai rencontré au lycée, et nous sommes rapidement devenus amis et compagnons de groupe. Andrew Paul Woolfolk, c'était son nom. Nous l'avons perdu aujourd'hui, après avoir été malade pendant plus de 6 ans. Il a fait la transition vers l'éternité, de ce pays des mourants au pays des vivants, a témoigné l'interprète de 70 ans. De bons souvenirs. Un grand talent. Marrant. Compétitif. Un esprit vif. Et toujours stylé. Booski... Je te verrai de l'autre côté mon ami.»

Andrew Woolfolk avait rejoint Earth Wind & Fire en 1972, trois ans après la formation du groupe. Avec son saxophone, il s'était notamment illustré sur les titres «September», «Boogie Wonderland» ou encore «Let's Groove». Il a également joué de la flûte et des percussions sur plusieurs morceaux. Après une brève pause loin du groupe entre 1985 et 1987, il avait pris sa retraite en 1993. Très pudique sur sa vie privée, nul ne sait s'il a été marié ou s'il a eu des enfants.

Cette disparition n'est pas la première pour Earth Wind & Fire, qui a déjà fait le deuil de son fondateur Maurice White, décédé en 2016 .

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Le comédien Michel Bouquet est mort ce mercredi à l'âge de 96 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles