Mort d'Alisha à Argenteuil : le magistrat retient la préméditation

Le meurtre d'Alisha aurait été prémédité. L’adolescente de 14 ans avait été retrouvée morte, rouée de coups et noyée, sur les bords de Seine, à Argenteuil (Val-d’Oise), lundi 8 mars. Le procureur de Pontoise (Val-d’Oise) a livré, mercredi 10 mars, le récit glaçant du piège tendu à l'adolescente par deux élèves de son établissement scolaire. “Après avoir discuté quelques minutes, le jeune homme qui était resté dissimulé, se serait approché de la victime et lui aurait donné par surprise des coups au visage, lui aurait tiré les cheveux et lui aurait fait une balayette la faisant tomber au sol”, raconte le procureur. Morte noyée “Il lui aurait donné des coups de pieds alors qu’elle était au sol dans le dos et la tête. La victime était encore consciente. Elle gémissait les yeux ouverts. Le jeune homme et la jeune fille auraient alors attrapé la victime pour la jeter dans la Seine”, poursuit le procureur. Selon l’autopsie, Alisha est morte noyée. Avant d’être battue et jetée à l’eau, Alisha aurait été harcelée sur les réseaux sociaux pendant plusieurs semaines. Une photo intime de la victime aurait été diffusée à toute sa classe sans son consentement.