Mort d'Adama Traoré : l'avocat de sa famille estime que l'Inspection de la gendarmerie nationale doit être dessaisie de l'enquête

franceinfo

Dans une lettre adressée à des juges d'instruction du tribunal judiciaire de Paris, Yassine Bouzrou, l'avocat de la famille d'Adama Traoré, demande que l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) soit dessaisie de l'enquête sur la mort du jeune homme noir lors d'une interpellation en juillet 2016. Il estime que l'IGGN n'est pas indépendante car le directeur de la gendarmerie nationale, Christian Rodriguez, a apporté son soutien aux gendarmes qui ont interpellé Adama Traoré.

Soutien et confiance aux gendarmes

L'avocat dénonce le contenu d'une lettre de Christian Rodriguez, diffusée à tous les gendarmes français le 3 juin, au lendemain d'une grande manifestation organisée par le comité "La Vérité pour Adama" et alors qu'une contre-expertise demandée par sa famille et publiée mardi 2 juin affirme que le plaquage ventral est responsable de son décès, contrairement à ce qu'indiquent les expertises demandées par les gendarmes.

Selon Yassine Bouzrou, dans cette lettre, le patron de la gendarmerie nationale "a affirmé 'tout son soutien et toute sa confiance' aux gendarmes mis en cause dans le décès de Monsieur Adama Traoré". Christian Rodriguez écrit : "J’ai adressé et je (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi