Mort d’Helen McCrory : “le cœur brisé”, son mari Damian Lewis lui rend un poignant hommage

·1 min de lecture

“C'est le cœur brisé que je vous annonce qu'après une bataille héroïque contre le cancer, la magnifique et merveilleuse femme qu’est Helen McCrory est décédée paisiblement chez elle.” C’est avec ces mots que Damian Lewis a annoncé, dans un message partagé sur Twitter, la disparition de son épouse, ce vendredi 16 avril. La comédienne britannique, qui incarnait Narcissa Malefoy, la mère de Drago Malefoy, dans les trois derniers films de la saga Harry Potter, a été emportée par la maladie à l’âge de 52 ans.

Le comédien, vu notamment dans la série Homeland, a alors précisé qu’elle est partie “comme elle a vécu” : “sans peur”. “On l'aime tellement et on sait à quel point on a été chanceux de l'avoir dans nos vies”, a-t-il conclu. Damian Lewis et Helen McCrory s’étaient juré amour et fidélité, jusqu’à ce que la mort les sépare, en 2007. Ensemble, le couple d’acteurs a donné naissance à deux enfants, Manon et Gulliver. La star laisse ainsi derrière elle une famille en deuil, mais unie, et une carrière bien remplie.

Si le nom d’Helen McCrory est associé à Harry Potter, il l’est aussi à la série Peaky Blinders. La comédienne prêtait, en effet, ses traits au personnage de Polly Gray depuis 2013. Elle avait également percé l’écran lors de ses apparitions en incarnant la femme de l'ancien premier ministre britannique, Tony Blair, Cherie Blair dans The Queen, en 2006, mais également Clair Dowar dans Skyfall, en 2012. Pour autant, Helen McCrory n’a jamais évoqué sa maladie. Il y a un mois, le (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Mort d'Helen McCrory : l'actrice de Peaky Blinders et Harry Potter s'est éteinte à l'âge de 52 ans
Louise Michel (Salto) : le triste événement qui a inspiré cette histoire de vengeance à Gustave Kervern et Benoît Delépine
Tom Felton célèbre l'anniversaire d'Emma Watson avec un cliché d'eux enfants, les fans d'Harry Potter en folie (PHOTO)
En avant (Canal+ Family) : trois raisons de regarder ce Pixar émouvant sur le passage à l'âge adulte
Jupiter, le destin de l'univers (TF1 Séries Films) : 5 bonnes raisons de (re)voir le space opera barré des Wachowski