Mort d’Estelle Mouzin : Quand Monique Olivier sert de guide aux enquêteurs pour trouver le corps

Vincent Vantighem
·1 min de lecture

ENQUÊTE - Des fouilles doivent reprendre, ce mardi dans les Ardennes, pour retrouver le corps d’Estelle Mouzin, que Michel Fourniret a reconnu avoir tuée.

En ce temps-là, on pouvait encore profiter d’un café en terrasse. Mais, emportée par sa démonstration, cette spécialiste des tueurs en série avait laissé le sien refroidir. « Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il n’y a pas Michel Fourniret d’un côté et Monique Olivier de l’autre, martelait-elle sous couvert d’anonymat. Ils forment un tout. Un couple maudit. Ils se tiennent. Et ils se tiendront jusqu’au bout. » Le café est resté sur la table. Mais trois ans après avoir lâché ça, l’histoire va peut-être lui donner raison.

« L’ogre des Ardennes » perdant la tête, c’est en effet son ex-femme qui pourrait finalement permettre aux enquêteurs de résoudre l’énigme de la mort d’Estelle Mouzin, dix-huit ans après. Des fouilles doivent en effet débuter, ce mardi dans les Ardennes, dans le but de retrouver le corps de la fillette disparue en janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne), à un peu plus de 200 kilomètres de là.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Affaire Estelle Mouzin : Michel Fourniret est-il vraiment capable de répondre aux questions des enquêteurs ?
Disparition d’Estelle Mouzin : « Je vous exhorte à me traiter comme coupable », lâche Michel Fourniret
Disparition d’Estelle Mouzin : Sabine Khéris, la juge qui fait parler Michel Fourniret