Mort d’Eric Morena : cette vocation à laquelle le chanteur avait renoncé

Ce samedi 16 novembre, les proches d’Eric Morena ont annoncé la mort de l’artiste à l’âge de 68 ans, décédé des suites d’un cancer. Depuis plusieurs mois, le chanteur lyrique se battait contre la maladie, et avait été contraint d’annuler plusieurs concerts. C’est en 1987 que son nom parvient aux oreilles du public, grâce au tube Oh ! Mon bateau, qui lui vaut d’être nommé aux Victoires de la Musique.

Malgré la sortie d’autres singles comme Je suis le torero de l’amour, Eric Morena n’a plus retrouvé le succès de son premier morceau, écoulé à un million d’exemplaires. Marqué par des périodes creuses et des drames, à commencer par la mort de son compagnon du sida en 1992, le chanteur n’a jamais renoncé à sa passion pour la musique. « Je n’ai jamais quitté le métier, puisque ça fait quand même 30 ans que je vis de ça. Je n’ai jamais quitté la scène. […] J’ai eu de très bons moments, mais je préfère me considérer aujourd’hui comme un artisan, qui fait des belles choses, et qui va vers les autres », expliquait-il en 2014 sur les ondes de MFM Radio, à propos de sa traversée du désert.

Une vocation ecclésiastique abandonnée

S’il n’a jamais tourné le dos à sa carrière de chanteur en dépit des difficultés, Eric Morena a en revanche abandonné une autre vocation. Élevé dans le Pas-de-Calais au sein d’une famille extrêmement attachée aux valeurs catholiques, le futur artiste suit dans sa jeunesse un séminaire à Issy-les-Moulineaux, dans le but d’exercer un sacerdoce de prêtre par la suite. Lorsqu’il

Retrouvez cet article sur Voici

Mort d'Eric Morena : l’interprète de la chanson Oh Mon bateau avait 68 ans
Mort d'Eric Morena : qui est son mari Lionel Roban ?
Mort d'Eric Morena : ce terrible drame dont il ne s'était jamais vraiment remis
Mort du chanteur du groupe The Cars, Ric Ocasek à 75 ans
VIDEO Héritage de Johnny Hallyday : le chanteur avait prévu le scandale