Mort d’Emiliano Sala : Le club de Cardiff tient le FC Nantes pour responsable et réclamerait 95 millions d’euros

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Plus de trois ans plus tard, l’affaire Emiliano Sala fait encore parler d'elle. Le 21 janvier 2019, l’Argentin et le pilote David Ibbotson trouvaient la mort après le crash de leur avion dans la Manche lors d’un vol entre Nantes et Cardiff. Deux jours auparavant, l’attaquant s’était engagé avec le club gallois, qui évoluait à l’époque en Premier League. Le coût du transfert est estimé à 17 millions d’euros. La mort du joueur âgé de 28 ans avait beaucoup ému le monde du football, notamment en Ligue 1 où les supporters nantais avaient rendu un vibrant hommage à leur buteur.

Cependant, de nombreuses polémiques ont également éclaté à la suite de ce drame, notamment en raison des réactions du club de Cardiff. En effet, le 30 septembre 2019, la FIFA ordonne au club gallois de payer le transfert d’Emiliano Sala au FC Nantes, ce que refuse Cardiff, qui décide de faire appel de cette décision auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). Le club va même jusqu’à déposer une plainte contre X auprès du procureur de la République de Nantes, comme le révèle L’Équipe en janvier 2020.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles