Mort d’Elizabeth II : les réactions des chefs d'État internationaux

© STEFAN ROUSSEAU / POOL / AFP

Une page du Royaume-Uni s'est tournée ce jeudi 8 septembre. Après 70 ans de règne, Elizabeth II , la reine du Royaume-Uni, mais aussi de quatorze autres États souverains, est morte à l’âge de 96 ans  dans son château de Balmoral, en Écosse. Depuis un peu plus d'un an, il y avait très peu de communication sur son état de santé et ses apparitions publiques se faisaient de plus en plus rare. C'est désormais son fils, Charles, qui va lui succéder à l'âge de 73 ans.

Le décès de cette souterraine à la longévité exceptionnelle a ému toute la planète et de nombreux chefs d'État ont tenu à saluer la mémoire de la reine Elizabeth II. En Europe, le chef de l'État allemand Frank-Walter Steinmeier a salué le rôle de la reine dans la réconciliation entre les deux pays après la Seconde Guerre mondiale : « La Grande-Bretagne a tendu la main à l'Allemagne pour qu'elle se réconcilie, et la main de la réconciliation était aussi celle de la reine ». Emmanuel Macron a lui voulu garder « Le souvenir d’une amie de la France, une reine de cœur qui a marqué à jamais son pays et son siècle ».

Lire aussi - Mort d’Elizabeth II : retour sur la légende d’une reine à la longévité exceptionnelle

Le président du Conseil européen Charles Michel s'est lui permis de mettre en avant sur Twitter une reine « Autrefois surnommée Elizabeth l'Inébranlable. Elle n'a jamais manqué de nous montrer, par son service et son engagement, l'importance des valeurs durables dans un monde moderne ».

Un Royaume-Uni unanime

Le p...


Lire la suite sur LeJDD