Mort d’Elizabeth II : ce qu’il faut retenir des funérailles royales

© Mike Egerton/Pool via Reuters

Ce lundi 19 septembre est marqué par les funérailles magistrales de la reine Elizabeth II . La monarque, morte il y a dix jours à l’âge de 96 ans au château de Balmoral en Écosse, a été célébrée pour deux ultimes cérémonies à Londres puis au château de Windsor. Après quelques jours de recueillement pour les Britanniques, qui ont pu saluer Elizabeth II dans la plus veille chambre du parlement britannique, Westminster Hall, après des heures d’attente , ces funérailles historiques ont d’abord rassemblé quelque 2 000 invités à l’abbaye de Westminster.

Lire aussi - Funérailles de la reine Elizabeth II : le récit en images d’une journée historique

Une cérémonie sobre et poignante

En fin de matinée, une procession a quitté Westminster Hall à Londres pour rejoindre l’abbaye de Westminster. Une sobre cérémonie a commencé à 12h (heure locale). Le révérend David Hoyle, doyen de Westminster, a présidé l’événement planifié en grande partie par Elizabeth II elle-même. Le sermon a été délivré par l'archevêque de Canterbury, Justin Welby, chef spirituel de l'Église anglicane. Il a notamment salué la vie d’Elizabeth II « consacrée au service de la nation et du Commonwealth ».

Lors des funérailles, la baronne Scotland, secrétaire général du Commonwealth, a lu un extrait du premier épître aux Corinthiens, issu du Nouveau Testament. La Première ministre, Liz Truss , a également pris la parole lors de la cérémonie pour lire un extrait de l’évangile selon Jean. Pour rappel, Liz Truss avait été re...


Lire la suite sur LeJDD