Mort d’Elizabeth II: le long règne pas si tranquille d’une reine populaire

Un peu plus d’un an après la mort de son époux le prince Philip, décédé le 9 avril 2021, la souveraine britannique Elizabeth II s’est éteinte à son tour ce jeudi 8 septembre 2022, à l’âge canonique de 96 ans. Son long règne, qui a duré soixante-dix ans, laisse en héritage une monarchie renforcée, en phase avec la société moderne anglaise moins traditionnelle et plus cosmopolite.

Le Royaume-Uni se retrouve orphelin. Buckingham Palace a annoncé officiellement la mort de la reine Elizabeth II. La défunte monarque, qui avait fêté en juin ses 70 ans de règne, avait vu sa santé se dégrader depuis près d’un an, sans que les causes ne soient jamais précisées. Depuis plusieurs mois, elle n’apparaissait que rarement en public. Sa dernière apparition eut lieu le 6 septembre, officialisant la nomination de Liz Truss au poste de Premier ministre.

Aujourd’hui, tout Albion pleure la disparition de sa souveraine. Elle a rendu son dernier soupir au château de Balmoral, en Écosse, où elle se trouvait depuis le 21 juillet pour sa traditionnelle retraite estivale. À la tête de son pays depuis 1952, la défunte a constitué le socle inamovible autour duquel s’est déroulée l’histoire de l’Angleterre postcoloniale, pleine de bruits et de fureur.

Une page d’histoire se tourne


Lire la suite sur RFI