Mort d'Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepon: Blanquer veut des écoles à leur nom

Anthony Berthelier
French President Emmanuel Macron stands in front of the flag-drapped coffin of late Gendarmerie officer Colonel Arnaud Beltrame, who was killed by an Islamist militant after taking the place of a female hostage during a supermarket siege in Trebes, during a national tribute at the Hotel des Invalides in Paris, France, March 28, 2018. REUTERS/Christian Hartmann

POLITIQUE - “Honneur aux héros de la France.” Comme il l’avait fait pour le sacrifice du colonel Arnaud Beltrame à Trèbes, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer proposera aux collectivités locales qui le souhaitent de renommer des établissements scolaires “Alain Bertoncello” ou “Cédric de Pierrepont”, du nom des deux militaires tués en libérant des otages au Burkina Faso

“Comme pour le Colonel Beltrame, nous proposerons aux collectivités locales qui le souhaitent de donner à des écoles, des collèges ou des lycées les noms des maîtres Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont”, a ainsi annoncé le ministre sur les réseaux sociaux ce dimanche 12 mai.

Depuis leur acte de bravoure, les hommages se multiplient à l’égard des deux soldats. La ministre des Armées Florence Parly a indiqué -juste après après avoir accueilli les ex-otages avec le (...)

Lire la suite sur le Huffington Post

Cette vidéo peut également vous intéresser :