Mort d’Éric Masson : policiers et politiques manifestent ensemble

·1 min de lecture
Les policiers organisent une marche ce 19 mai pour leur collègue tué à Avignon.
Les policiers organisent une marche ce 19 mai pour leur collègue tué à Avignon.

Policiers et syndicats ont répondu présent, ce mercredi, à un rassemblement devant l'Assemblée nationale, deux semaines après le meurtre du brigadier Éric Masson et à l'approche d'importantes échéances électorales. Les syndicats, réunis ? fait assez rare ? en intersyndicale, espèrent une mobilisation exceptionnelle de 30 000 personnes et « sans récupération politique ». Pourtant, de nombreuses personnalités politiques ont annoncé leur participation à la mobilisation, à commencer par Gérald Darmanin. Présent un court instant au rassemblement, le ministre de l'Intérieur a « simplement » souhaité soutenir les policiers. « C'est tout à fait normal, ils vivent un moment difficile, ils sont endeuillés et il n'y a rien de plus normal que de soutenir les policiers dans une république », a-t-il déclaré, avant d'entrer à l'Assemblée nationale.

Depuis qu'ils ont appelé « la population » à venir témoigner de son « soutien à sa police républicaine », des élus de tous bords ont annoncé leur présence, alors que la sécurité s'impose comme l'un des principaux thèmes de campagne des régionales dans un mois, et de la présidentielle dans un an. Pour l'ex-LR Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France et candidat à la présidentielle, également présent, « les forces de l'ordre, on ne s'y attaque pas, on ne les prend pas pour cible. (?) Si eux ne sont pas protégés, qui protégera la République ? » a-t-il interrogé.

À LIRE AUSSICoignard ? Gérald Darmanin, premier manifestant de F [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles