Mort d'Élisa Pilarski : « Curtis est innocent », clame le compagnon de la victime

Source AFP
·1 min de lecture
Élisa Pilarski est décédée en 2019. (Illustration)
Élisa Pilarski est décédée en 2019. (Illustration)

Le compagnon d'Élisa Pilarski, Christophe Ellul, a pris, mardi 10 novembre, la défense de son chien, pourtant désigné par des tests ADN comme étant responsable de la mort de la jeune femme enceinte en 2019. « Curtis est innocent. Il n'aurait jamais tué Élisa », a-t-il notamment assuré.

Prenant pour la première fois la parole lors d'une conférence de presse à Bordeaux au côté de son avocat, Christophe Ellul a assuré que son chien était « entré en règle en France avec un passeport européen, avec tous ses vaccins » et n'avait « jamais eu d'agressivité envers moi, envers Élisa, envers des enfants ».

Lire aussi Élisa Pilarski victime du chien de son fiancé, dressé pour tuer

Plus d'informations à suivre.