La mort de Craig Mack, le rappeur américain du hit "Flava in Ya Ear"

Laure Narlian
Premier pilier du label de Diddy Bad Boy Records, Craig Mack aura fait une carrière éclair dans le rap. Mais son hit "Flava in Ya Ear" sorti en 1994 n'a rien perdu de sa puissance. Caractéristique du son rap new-yorkais du milieu des années 90, il fait partie des classiques impérissables du hip-hop. Craig Mack est mort lundi à l'âge de 46 ans.

Premier pilier de Bad Boy Records avec The Notorious B.I.G.

Selon la presse américaine, Craig Mack est mort lundi d'une défaillance cardiaque à son domicile de Caroline du Sud. Il est surtout connu pour son single "Flava In Ya Ear" produit par Easy Moe Bee (proche de Notorious B.I.G.), un de ces hits obsédants que nul le pouvait ignorer en se baladant à New York au milieu des années 90.

Après avoir écoulé un million de copies du single, le titre avait été remixé avec des featurings de luxe : Notorious B.I.G., Busta Rhymes, LL Cool J (on aperçoit aussi Das EFX et Mic Geronimo dans le clip du remix ci-dessous).

Né dans le Queens en 1971, Craig Mack avait commencé à écrire des rimes dès l'âge de 12 ans. Il fut un des tout premiers artistes signés sur Bad Boy Records, le label monté par P.Diddy, alors connu sous le nom de Puffy. Il avait été repéré à peu près au même moment que Christopher Wallace, alias The Notorious B.I.G,  qui fit la fortune du label dès son premier album "Ready to die" en 1994.

Au début, Puffy avait coutûme de désigner les deux rappeurs comme les piliers de son label. Mais Biggie éclipsa très rapidement malgré lui son collègue Craig Mack, qui quitta le label en 1995 et ne revint jamais plus sous les sunlights en dépit d'un album sorti en 1997, "Operation : Get Down", qui ne connut pas le succès.

On apercevait encore Craig Mack dans le clip de Diddy "I Need a girl Part 1" en 2002 mais il était absent lors de la réunion du label Bad Boy aux BET Awards en 2015. Il avait alors renoncé à son statut de rappeur et s'était entièrement tourné vers la foi.

LL Cool J lui a rendu hommage sur Twitter, écrivant notamment "Ce fut un plaisir de te connaître. Tu as quitté le game pour faire ton propre chemin. J'ai toujours respecté cela."
https://twitter.com/llcoolj/status/973511732864761856

Retrouvez cet article sur Culturebox.fr

"Ô Lake" de Sylvain Texier : coup de coeur du festival les Embellies à Rennes
Facebook signe avec la Sacem pour rémunérer les artistes
David Hallyday : un regard sur l'album de Johnny est "normal", "c'est mon père"
Rencontre avec Axelle Red pour la sortie de son album "Exil"
Johnny Hallyday : les titres de son album posthume dévoilés