Mort du couturier Pierre Cardin, à 98 ans

·1 min de lecture

Pour Jean Paul Gaultier, Pierre Cardin était "un empereur", pour Philippe Starck, il était "moderne, structurellement moderne" (selon leurs mots dans un documentaire consacré au couturier et diffusé sur Canal+ ces derniers mois). Le grand couturier s'est éteint ce mardi. C'est sa famille qui a annoncé cette triste nouvelle dans un communiqué adressé à l'AFP. Né dans une famille pauvre en Italie en 1922, dans une famille de 9 enfants, Pierre Cardin part juste à la fin de l'année 1945 pour Paris où il sait que son destin l'attend. Il commence chez Paquin, où il rencontre entre autres Jean Cocteau et Christian Bérard. Il réalise ainsi les costumes et les masques du film La Belle et la Bête. Après un passage éclair chez Schiaparelli, il entre chez Christian Dior avant de, trois ans plus tard, créer sa propre maison de couture.

C'est en 1953 qu'il créera sa première collection et quatre ans plus tard qu'il fera un vrai triomphe avec la présentation d'une nouvelle collection qui va préfigurer un style hors du commun où éclateront la couleur et les formes avant-gardistes. Précurseur dans la haute couture, il l'est également en inventant le prêt-à-porter car il ne désirait pas que ses collections soient réservées uniquement à une élite. Il inventera également les premiers défilés masculins et sa muse et mannequin vedette est une jeune femme japonaise, ce qui bouleverse les codes de l'époque.

"J'ai voulu un nom international", racontait Pierre Cardin. Et il s'y emploie activement. Tout (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Agustin Galiana, prêt à retourner travailler dans son pays natal ? "Ça me ferait plaisir d’avoir un projet en Espagne..."
Julian Bugier : les dessous de sa demande en mariage surprenante et romantique à Claire Fournier
Isabelle Ithurburu revient sur sa participation à Nouvelle Star : "Je me suis écroulée devant 5 millions de téléspectateurs... L'horreur !"
"Il va beaucoup mieux, il se repose" : Léa Drucker donne des nouvelles de son oncle Michel Drucker, opéré du coeur en septembre
Une rencontre magique avec Gus l'illusionniste à vivre grâce au Pass Télé-Loisirs : "C’est l’occasion de me faire un nouveau pote !"