Mort de Colonna : un surveillant «bouc émissaire» mis en cause, les syndicats pénitentiaires bloquent la prison d'Arles

© PASCAL GUYOT / AFP

À l'appel du syndicat Ufap Unsa Justice, une quarantaine d'agents sont présents jeudi matin devant la maison centrale d'Arles pour protester contre les procédures disciplinaires visant l'ancienne directrice et un surveillant de l'établissement, après la remise d'un rapport sur l'assassinat d'Yvan Colonna.

Ce jeudi matin à 6 heures, la prison d'Arles se retrouve bloquée. À l'appel du syndicat Ufap Unsa Justice, une quarantaine d'agents sont présents devant la maison centrale pour protester contre les procédures disciplinaires annoncées contre l'ancienne directrice et un surveillant de l'établissement après la remise d'un rapport sur l'assassinat d'Yvan Colonna. Car c'est à l'intérieur de ces murs que le militant indépendantiste corse a trouvé la mort il y a quatre mois, assassiné par un codétenu. Le rapport remis récemment pointe du doigt les manquements de l'établissement.

 

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

 

"Il y a une commande politique derrière"

Feu de palettes, banderoles syndicales, ils sont réunis devant les grilles de la centrale d'Arles sous un fin brouillard. Il n'est pas question pour eux d'accepter les sanctions, qui visent notamment un de leurs collègues, véritable "bouc émissaire", selon Benjamin Marrou, le secrétaire général adjoint du syndicat Ufap Unsa Justice Paca Corse.

"Il y a une commande politique derrière, il faut trouver des responsables pour les livrer sur un plateau donc ils ont trouvé l'ancienne chef d'établissement mais qui va bientôt partir à la retraite... C'est un fusible vite fait, bien fait, trouvé. Et derrière, par contre, c'est le surveillant qui était là qui va être le bouc émissaire. C'est lui le responsable de tout, alors que pour le coup, il n'est responsable de rien", lance-t-il.

"Ce n'est pas une faute humai...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - Mort d'Yvan Colonna : Des sanctions contre l'ex-directrice et un gardien de prison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles