Mort de Claude Brasseur : le cinéma français pleure un monstre sacré à la "carrière sans faille"

franceinfo Culture
·1 min de lecture

Le cinéma français est en deuil. Le célèbre comédien Claude Brasseur est décédé ce mardi 22 décembre "dans la paix et la sérénité entouré des siens", a annoncé Elisabeth Tanner, à la tête de l'agence artistique Time Art. Issu d'une lignée de comédiens, l'homme au regard vif sera inhumé aux côtés de son père, Pierre Brasseur. Une disparition qui vient bouleverser le monde du cinéma français.

Des compagnons de route émus

"C’était un partenaire vraiment très simple, avec lui sur un plateau, il ne me paraissait pas compliqué ni en compétition, c’était quelqu’un d’aimable", se souvient Mathilde Seigner, qui a partagé l'affiche avec Claude Brasseur dans la très populaire saga Camping. Un homme touche-à-tout et "à la carrière sans faille" qui "pouvait jouer des rôles qui vont de Camping à un polar", souligne la comédienne.

Un avis partagé par le réalisateur de la saga, Fabien Onteniente, qui se dit "bouleversé par cette nouvelle". L'homme se souvient de Claude Brasseur comme "d'un être délicieux et très gentil", doté d'une "densité assez épaisse, qui pouvait jouer des drames, de la comédie" et qui possédait "un sens inouï de l'art dramatique". Même émotion du côté de Franck Dubosc avec qui il aura (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi