Mort de Claude Brasseur : "La Boum", "Camping"... cinq rôles incontournables d'un acteur phare du cinéma français

Jacky Bornet
·1 min de lecture

Enfant de la balle, fils de l'immense acteur Pierre Brasseur et de la non-moins célèbre comédienne Odette Joyeux, Claude Brasseur, décédé ce mardi 22 décembre à 84 ans, se fit remarquer autant sur les planches qu'au cinéma qu'à la télévision. Révélé au grand public tardivement dans la série télévisée Les Nouvelles aventures de Vidocq (1971-73), voici, en cinq films, les grandes lignes de 62 ans d'une carrière où il est constamment passé de rôles dramatiques à la comédie, derrière la caméra de Jean-Luc Godard, Fabien Onteniente ou encore Yves Robert.

Déjà séducteur dans "Bande à part" de Jean-Luc Godard

Très actif au théâtre, Claude Brasseur décroche le troisième rôle dans le 13e film de Jean-Luc Godard en seulement quatre ans. Il interprète dans Bande à part Arthur, rival du timide Fritz (Sami Frey), qui conquiert Odile (Anna Karina) dans un chassé-croisé où elle les incite à tenter un coup minable. Mais Fritz, jaloux, confie ses turpitudes à l’oncle d’Arthur, criminel patenté, et qui pourrait bien prendre partie pour son neveu… C’est une des oeuvres préférées de Quentin Tarantino, qui a donné le titre du film à sa maison de production.

Tombeur vantard dans "Un Eléphant ça trompe énormément" d’Yves (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi