Mort de Christophe : pourquoi sa femme Véronique refuse d’évoquer le coronavirus

Ce jeudi 16 avril, le chanteur Christophe est mort à l'âge de 74 ans, comme le révélait sa femme Véronique à l’Agence France-Presse. La veuve de l’artiste, dont elle était séparée depuis 1996, confiait qu’il avait été emporté par "un emphysème", une maladie pulmonaire, et non le Covid-19, virus qu’il avait pourtant contracté avant sa mort, comme l'a confirmé Paris-Match.

Le jeudi 26 mars, "il a de plus en plus mal de mal à respirer. Son thorax est comme compressé. Il faut agir. Les pompiers viennent le chercher à son domicile du boulevard Montparnasse et l’emmène à l’hôpital le plus proche de chez lui, Cochin, où il est admis à 20h10 pour détresse respiratoire aiguë sur une suspicion de pneumopathie COVID-19". Le chanteur passe alors un scanner. Verdict : "une forme sévère de Covid-19 sur un emphysème diffus. Le chanteur est aussitôt placé en réanimation où il est intubé, ventilé est mis sous antibiotiques".

L'interprète des Mots bleus décèdera trois semaines plus tard, à l'hôpital de Brest où il avait été transporté en même temps que d'autres patients contaminés par le coronavirus. Nos confrères de Paris Match - qui citent un proche - indiquent que Véronique a fait le choix de ne pas évoquer le coronavirus pour ne pas que « Christophe devienne la première star française fauchée par ce virus ».

Il voulait mettre sa fille à l'abri

Sa fille Lucie n’a pas réussi à arriver à temps à l'hôpital pour ses derniers instants. Sa fille à laquelle il avait fait un sublime cadeau. Toujours

Retrouvez cet article sur GALA

Les petits secrets du tailleur d'Olivier Véran et Emmanuel Macron
PHOTO - Cet incroyable cliché du roi de Thaïlande il y a trois ans
VIDÉO - Bernard Montiel défend son confinement au bord de la mer : « Je suis chez moi »
Kanye West fait son entrée dans un cercle très prestigieux
Ce cadeau dément fait par le président syrien Bachar Al-Assad à sa femme