Mort de Chick Corea : légende du jazz et découvreur de talents

·1 min de lecture

Le pianiste et claviériste Chick Corea est mort mardi d'une forme rare de cancer, à l'âge de 79 ans. Parmi les pères fondateurs du jazz fusion aux côtés de Miles Davis, il a contribué ensuite, au fil d'une carrière riche de près de 100 albums, à lancer certains des musiciens les plus talentueux de leurs générations.

Musicien de génie, pionnier du jazz fusion, mais aussi grand découvreur et promoteur de talent : le pianiste et claviériste Chick Corea est mort mardi d'une forme rare de cancer, à l'âge de 79 ans, selon un communiqué mis en ligne ce jeudi 11 février sur sa page Facebook. Au fil d'une carrière prolifique - près d'une centaine d'albums au compteur – Chick Corea aura glané pas moins de 23 Grammy Awards, les récompenses de l'industrie musicale américaine."Je veux remercier tous ceux qui, tout au long du voyage, ont aidé à faire briller les feux de la musique", a-t-il indiqué dans un message rédigé avant sa mort, selon le communiqué préparé par son équipe. "J'ai l'espoir que ceux qui ressentent l'envie de jouer, d'écrire, de se produire en spectacle, puissent le faire. Si ce n'est pour eux-mêmes, alors pour nous autres. Pas seulement parce que le monde a besoin de plus d'artistes, mais parce que c'est plus amusant", a-t-il ajouté.Chick Corea était, avec Herbie Hancock et Keith Jarrett, l'un des pianistes les plus influents du XXème siècle. Ses morceaux comme "Spain", "500 Miles High" ou "La Fiesta" sont devenus des classiques. Véritable caméléon musical, le...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

L’introuvable premier mort du Covid en France

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

L'étudiant qui a accusé de viol l'élu communiste Maxime Cochard retrouvé mort

Menaces de mort contre Mila : cinq personnes en garde à vue

Crise de civilisation : "Deux solutions : accepter la décroissance ou accepter la mort"