Mort du chef jihadiste Adnan Abou Walid al-Sahraoui, ennemi numéro 1 de la France au Sahel

Depuis plus d'un an et demi, il était la cible "prioritaire" de la France et de ses alliés au Sahel. Adnan Abou Walid al-Sahraoui, dont Paris a annoncé la mort, était considéré comme le plus impitoyable chef jihadiste de la zone.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles